Le parcours aménagé de formation initiale : PAFI



  • • Dispositifs
  • Année scolaire 2018/2019
  • Auteur : Académie de Dijon
  • Brochure


  •  

    DÉPLOIEMENT ACADÉMIQUE DU PAFI

     

    La mise en place du Parcours aménagé de formation initiale (PAFI) constitue une des mesures clés de l’axe préventif du plan national triennal « tous mobilisés contre le décrochage scolaire » 2014-2017.

    Expérimentée dans quatre académies en 2016, cette mesure visant à prévenir l’abandon scolaire précoce des élèves de 15 à 18 ans (lycéens notamment) est entrée en phase de généralisation. Dans l’intérêt des élèves, elle doit désormais pouvoir être appliquée dans notre académie.

     

    OBJECTIF DU PAFI

    L’intérêt majeur de ce parcours est d’encadrer et de formaliser la possibilité donnée à un élève âgé de 15 à 18 ans, repéré comme en risque ou en voie de décrochage, de pouvoir sortir temporairement d’un établissement et plus largement du milieu scolaire afin de  « respirer » et de prendre du recul, tout en intégrant des activités encadrées (de nature associative, culturelle, professionnelle, sportive…), proposées par l’établissement ou bien par le jeune lui-même.

    Cette parenthèse dans le parcours de l’élève a pour objectif principal d’éviter l’interruption sèche et définitive de la scolarité et la sortie sans solution. Par conséquent pendant toute la durée de celle-ci l’élève conserve le statut scolaire et les droits qui y sont associés. Le jeune doit en effet pouvoir revenir au lycée sans conséquence négative sur ses études à l’issue du parcours aménagé.

     

    PROPOSITION DU PAFI

    La construction de ce type de parcours fait l’objet d’une analyse préalable dans le cadre du GPDS. Il a vocation à se déployer sous l’autorité du chef d’établissement.

     

    VALIDATION ET MISE EN ŒUVRE

    La mise en œuvre d’un PAFI sera effective après transmission du dossier de demande auprès de la DSDEN et validation par l’IEN-IO.  Cette validation sera accompagnée par l’attribution académique d’un MEF dédié, permettant de repérer le jeune et son parcours dans la base élève. Un formulaire de demande de PAFI est joint à la présente note. Il devra être transmis à l’IEN-IO pour validation avant la mise en œuvre du parcours

     

    Télécharger de dossier de mise en oeuvre d’un PAFI (Dijon-2018 2019)

     

     

    Des exemples de parcours PAFI

     

    Le jeune N. B scolarisé en classe de troisième, 15 ans, ne se sent plus bien dans sa classe et s’absente… Son comportement se modifie et ses résultats s’en ressentent. Après des tentatives infructueuses de remédiation, son professeur principal le signale au GPDS. Suite à un diagnostic partagé par l’ensemble de l’équipe, un parcours PAFI lui est proposé, avec une alternance entre un stage de découverte du monde professionnel, et un temps de respiration d’au moins deux semaines.

     

    La jeune A.F, 18 ans, inscrite en terminale professionnelle, s’absente régulièrement et ses absences sont de plus en plus longues. Reçue par les membres du GPDS, elle se montre désemparée et ne propose aucune voie de sortie. Il lui est alors proposer de s’arrêter véritablement durant deux semaines. Rendez-vous est pris et quand elle revient, elle indique vouloir s’occuper d’enfants. La construction suivante lui est proposée dans le cadre d’un PAFI : un stage d’un mois dans une crèche ou une municipalité dans un service s’occupant de petite enfance, puis en fonction de son approche, un stage en CAP petite enfance durant quatre semaines. L’exemple ainsi décrit s’étale donc sur deux mois et demi. Il se traduit par trois rencontres.

     

    Le jeune S.L, élève de collège, devient agressif en classe et provoque plusieurs incidents dans l’établissement. Convoqué avec sa famille devant la « commission éducative », il risque l’exclusion temporaire voire définitive. Le GPDS de l’établissement reçoit le jeune accompagné de ses parents puis prend contact avec le responsable d’une « structure d’accueil temporaire » montée en partenariat avec un réseau d’EPLE, la municipalité et le conseil général. Cette structure accueille des jeunes en risque de rupture scolaire ou exclus temporairement (socialisation/ travail sur le comportement/ remobilisation). Le « contrat d’objectifs » signé par le jeune et ses parents dans le cadre d’un PAFI prévoit une intégration dans ce dispositif pour une période de trois mois. Un tuteur/référent de l’établissement suit le jeune durant son parcours et assure la liaison entre l’équipe d’éducateurs et l’équipe éducative de l’établissement d’origine. A terme, une poursuite de la scolarité est envisagée dans l’établissement d’origine ou dans l’un des EPLE partenaires de proximité.

     

     


  • Tags : formation initiale, pafi, parcours aménagé, Revenir à l'espace ressources