Qu’est-ce qu’un GRETA ?



  • Auteur :


  • Les Greta sont les structures dépendantes de l’éducation nationale. Ils organisent des formations pour adultes dans la plupart des métiers, selon les territoires, les moments. On peut y préparer un diplôme du CAP au BTS (parcours diplômant ou certifiant) ou suivre un simple module de formation (parcours qualifiant). Pour les niveaux supérieurs de formation, le relai se fait auprès des services de formation continue des universités, ou du CNAM (Conservatoire National des Arts & Métiers).

    Un Greta est un groupement d’établissements publics locaux d’enseignement (EPLE), qui mutualisent leurs compétences et leurs moyens afin de proposer des formations continues pour adultes. Il s’appuie sur les ressources en équipements et en personnels de ces établissements – mais a aussi recours à des personnels propres – pour construire une offre de formation adaptée à l’économie locale, aux besoins spécifiques. Il y a en France 137 Greta, au moins un par département. Mais un Greta est un groupement d’établissements, et les lieux de formation forment plus de 4 750 opportunités de rassemblement.

    Chaque Greta est créée par une convention conclue entre les établissements et approuvée par le recteur. Le recteur est donc directement responsable de la carte des Greta : il fixe leur nombre[1], et leurs zones d’intervention respectives.

    Figure 1 : carte des Greta (2017)

    [1] À compter du 1er janvier 2016, 17 régions académiques sont mises en place pour répondre au nouveau cadre régional créé par la loi du 16 janvier 2015. Sept régions académiques regroupent plusieurs académies, maintenues dans leurs limites géographiques. Quatre régions académiques sont composées de trois académies. Cinq régions académiques sont composées de deux académies. Huit régions ne comprennent qu’une seule académie, dont quatre en Outre-mer. Un recteur de région académique est désigné dans chacune d’elles, et garantit dans les régions pluri académiques l’unité et la cohérence de la parole de l’État en particulier dans les champs de compétences partagées avec la collectivité régionale. Ce choix d’organisation permet de maintenir un cadre cohérent adapté à la gestion du premier service public de l’État : la carte des Directions des Services Départementaux de l’Éducation Nationale (DSDEN) et des académies est conservée pour assurer un pilotage de proximité des établissements et la mise en œuvre des réformes pédagogiques tout en répondant aux contextes territoriaux et aux attentes des usagers, et des partenaires locaux.

     


    le 17/11/17


  • Tags :