e-learning en question : 2 risques



  • Auteur :


  • Les modalités du e-learning progressent. Il est toutefois important de bien apprécier toutes les conséquences possibles d’une telle évolution, dont les points positifs, nombreux, ne doivent pas dissimuler certains risques. Parmi ceux-là, l’IGAS[1] relève :

    • Le risque de fracture digitale dans l’accès à la formation (garantir que le e-learning bénéficient à tous) ;
    • L’érosion des frontières entre travail, formation et vie privée. En matière de formation comme en matière de travail, le numérique conduit à une dilution des frontières, entre formation initiale et formation professionnelle continue, entre travail et formation, et entre formation professionnelle et autoformation sur le temps privé. Le e-learning est susceptible à terme de poser des questions en lien avec le droit à la déconnexion.

    Pour circonscrire les arguments en faveur du e-learning, il convient sans doute de s’intéresser aux critiques qui lui sont faites, objectives ou subjectives. Les représentations, les expériences (heureuses ou malheureuses), les espoirs raisonnables ou irraisonnables déterminent des points de vue tranchés, souvent emportés par l’enthousiasme ou le rejet..

    [1] Inspection générale des affaires sociales. Rapport « la transformation digitale de la formation professionnelle continue » – mars 2017

     


    le 17/11/17


  • Tags :